Tu méritais tellement mieux - Lettre d'amour à Mama Cass <3

Tu méritais tellement mieux - Lettre d'amour à Mama Cass <3

J'ai raté de quelques jours l'anniversaire de la mort d'une de mes idoles, Cass Eliott, aka Mama Cass (de The Mamas and The Papas), l'une des plus belles voix de sa génération, une totale fatshion icon et, pendant longtemps, un modèle pour toute une génération de filles rondes. Traitée comme de la merde toute sa vie en raison de son poids, elle a passé sa courte vie à faire des crash diets, à gober des amphétamines pour maigrir, à perdre et reprendre des centaines de kilos, à souffrir de troubles alimentaires. Elle est morte à 32 ans, seule dans une chambre d'hôtel, durant une période où elle jeûnait 4 jours par semaine.

Pendant des années, une rumeur voulait qu'elle se soit étouffée avec un sandwich. Vous imaginez que les journalistes s'en sont donnés à coeur joie avec cette fausse info. Il a été révélé plus tard que c'était plutôt un arrêt cardiaque, pour lequel le docteur a blâmé son poids. Pas les amphétamines, les jeûnes à répétition et les stimulants coupe-faim, non non. La théorie du sandwich circule encore partout et Cass Eliott, après une vie entière à se faire emmerder, continue d'être fat-shamée même dans la mort.

C'est pas le surpoids qui a tué Mama Cass. C'est la grossophobie. Point barre. Et peut-être le fait d'être très, très mal entourée comme en témoigne la citation ci-dessous. Lire cette crap me brise le coeur.

"Members of The Mamas and The Papas (John and Michelle Phillips and Denny Doherty) noticed I was on a starvation diet, but they never said anything. My best friends, Gary and Annette Burden, encouraged me to stay with my diet. So did my husband, before we broke up. Another man came into my life after my husband and I separated, and he was the first person who taught me that if you really love a man and want to give him the best, you make yourself as presentable as possible." - Cass Eliott, 1941-1974.

Cette chanson-là est une de mes préférées au monde et mon fat self-love anthem personnel. J'ai envie de penser qu'elle l'a écrite pour elle-même, pour son corps, pour les gens comme nous, et qu'elle y croyait vraiment. On est désolés, Mama Cass. Tu méritais tellement mieux. Je te promets qu'on continue d'essayer. <3

And I don't mind waitin', don't mind waitin'
Cause no matter how long it takes
The two of us know
That it's getting better
Growing stronger, warm and wilder
Getting better everyday, better everyday.